Blog

SON ENFANT INTÉRIEUR …

separateur

Est- ce que c’est un concept abstrait pour toi, que celui
de l’enfant intérieur ?

De quoi ça parle exactement ?

Ca résonne, ça fait écho à quelque chose d’indéfini ou bien tu te dis que c’est un truc pour les psy ?
Dans tous les cas, tu as raison !
Ca fait écho parce que tu sens bien qu’à l’intérieur de toi il y a quelque chose qui vibre, de bien vivant, mais tu aurais du mal à en dire plus !

On peut en savoir plus ?
Et oui, c’est un truc pour les psy, parce que eux savent bien que cet enfant est bel et bien existant à l’intérieur de toi, quelque chose qui flirterait avec le subconscient et autres méandres de nos univers intérieurs.

Notre petite fille intérieure à nous, mesdames… Comment est-ce que vous vous la représenteriez ? Question intéressante…je serais très curieuse de savoir vos réponses !

Cela vous est-il déjà arrivé d’aller à sa rencontre, et si oui, par quel biais ?

Il est reconnu aujourd’hui qu’il est essentiel pour notre épanouissement d’aller vers elle, ou pour celles qui ont déjà fait sa connaissance, de lui porter attention régulièrement. Ceci dans l’idée d’accéder à une complétude totale de notre être.

Et on fait comment ?

Aller à la rencontre de notre enfant intérieur…waow ! C’est où la porte d’entrée ?
Cet enfant intérieur est tout simplement la petite fille que nous avons été, et qui s’est engrammée dans nos cellules. Elle fait véritablement partie de nous, elle nous est même vitale !

Elle a en elle notre enfance, qu’elle ait été difficile ou enchantée.
Quoique tu fasses, elle sera toujours en toi, tu ne peux pas la supprimer de ton existence. Elle est ton enfance. Dis –moi comment tu pourrais supprimer ton enfance ?

A quoi ressemble-t-elle ?

On peut se l’imaginer de deux façons, selon l’enfance qu’on aura eue, soit triste et apeurée, sois heureuse et rayonnante.
D’une façon ou d’une autre, il est primordial de lui donner sa place légitimée à l’intérieur de soi.
Et quelques fois, il est nécessaire d’accomplir un travail intérieur si notre enfance a été difficile, voire chaotique.

Si mon enfant intérieur est bel et bien vivant, comment se manifeste-t-elle ?

Je t’invite à prendre conscience à comment tu pleures, comment tu fais des caprices, comment tu ris, comment tu as peur
Bien souvent, ton enfant intérieur va se manifester à toi par le biais de tes émotions. C’est son principal canal de communication.

D’ailleurs, il nous est souvent conseillé de laisser s’exprimer notre âme d’enfant ! Si tu optes pour ce choix (que tu ne regretteras pas), tu risques de te retrouver confrontée à une avalanche de créativité de toute sorte ! LAISSE FAIRE SURTOUT, OUVRE LES VANNES, LÂCHE LES RÊNES, et tu feras connaissance avec cet autre toi-même, qui ne cessera pas de t’étonner !CHOUETTE, NON ?

Si tu as beaucoup souffert dans ton enfance (ce qui concerne au minimum 60% de notre population…), il se peut que cela prenne du temps avant de véritablement connecter avec ton enfant intérieur. Et c’est normal. Il faudra de la patience et beaucoup de douceur.

Quel est le meilleur moment de ma vie pour aller à sa rencontre ?

Selon la période de ta vie où tu te trouves, il sera parfois urgent d’aller te connecter avec ton enfant intérieur et ainsi la mettre en lumière. Car cette partie vivante de toi, si elle est en manque d’amour et d’attention peut venir te les réclamer en amplifiant davantage ton mal-être et ton inconfort.

Je ne sais pas comment m’y prendre …
Il y a de multiples façons d’aller se connecter à son enfant intérieur. A mon sens, la plus simple est tout simplement de PRENDRE CONSCIENCE qu’elle est là, et de lui envoyer de l’AMOUR aussi souvent que tu y penseras. En vibrant d’amour pour elle, c’est avec toi-même que tu vas vibrer, donc double bénéfice garanti !Lui parler aussi est fortement conseillé, dans l’attention, la bienveillance et le respect (tu as bien compris que là aussi, c’est également à toi que tu vas parler).

Quand tu seras vraiment à l’aise à l’idée de communiquer avec ton enfant intérieur, tu risqueras de vivre des moments vraiment magiques ! Tu pourras te sentir comme allégée d’un gros poids, plus vivante qu’avant, avec plus de spontanéité et de vibrance !
Quand l’heure de la réunification sera venue, tu te sentiras dans ton axe, verticale et alignée sur ton être en entier, dans toute ton authenticité .

Et si c’était le début du vrai bonheur, LE TIEN ?…
Ce qu’on peut retenir de tout cela, c’est qu’il est nécessaire de se connaître dans toutes ses dimensions. Nous sommes des êtres extraordinaires, et la connaissance de soi-même peut être l’œuvre d’une vie entière.

L’enfant intérieur n’en est pas une petite partie. Bien au contraire, c’est la fondation de qui nous sommes !
Aller à la rencontre de soi-même est le plus beau des voyages, et souvent il conduit à l’amour de soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *