Sur 10 enfants, 7 auront eu une enfance difficile, quelque soit leur milieu social.

Enfance chaotique, traumatique, pénible, marquante… Avec des blessures de rejet, d’abandon, d’humiliation, de non-amour…

Ok.

La question à se poser est :

« Qu’est-ce que j’en fais de mon histoire ? »

Oui, est-ce que je vais chercher une revanche sur mon début de vie et me battre comme une lionne pour me prouver de quoi je suis capable?

Ou alors, j’ai tellement souffert que j’en ai perdu mon Essence, alors je prendrai ce que la vie voudra bien me donner… Et je marcherai le regard dirigé vers le bas et les épaules voûtées…

Je force un peu le trait, mais il faut bien reconnaître que les personnes aux enfances traumatiques deviennent soit des résilients, soit des résignés.

La personne qui va se résigner fera le choix de se positionner en victime tout au long de sa vie, puisque son enfance sera la cause de tous ces malheurs qu’elle projettera constamment dans sa vie d’adulte.

Cette résignation sera consciente ou inconsciente, et aboutira à des non-choix de vie, et à des renoncements à tout (par faiblesse, peur, honte, découragement, etc).

PASSONS A LA RESILIENCE…

On ne choisit pas d’être résiliente.

Ce trait de caractère, on l’a dans notre ADN ou on ne l’a pas.

Nos souffrances deviennent notre force.

Les résilientes peuvent se transformer en enragées, en forcenées de la réussite sociale.

Car on va se battre pour se faire notre place !

On va lutter pour exister, pour s’acheter une reconnaissance sociale, une position souvent haute et enviée.

On va gravir les échelons pour briller, pour être reconnue.

Et on y arrivera, c’est sûr.

Et on aura bâti notre réussite sur de la force, du courage, du sacrifice et beaucoup, beaucoup de travail.

ET APRES …?

Combien de temps durera cette réussite extérieure ?

Aura-t-on en parallèle accompli un travail intérieur pour apaiser les morsures qui travaillent le corps au-dedans, notamment dûes au lancinant manque d’amour de l’enfant qui est à l’intérieur de nous ?

Aura-t-on pris le temps de pacifier notre dedans, de nous aimer profondément, et surtout d’entamer un profond dialogue en amour avec notre enfant intérieur ?

On n’en aura pas pris le temps.

On aura été occupée à bien d’autres choses.

Jusqu’à ce que… sonne le gong…

Vers 40, 45, 50 ans.

Oui, le gong… Un énorme BOUM BOUM…

Et devine qui sera derrière la porte ? Toi-même ! Ton MOI véritable ! Le vrai toi, qui LUI, viendra te demander des comptes… Et te demandera si tu es bien à la bonne place…

Car briller au-dehors, c’est une chose…

Mais quand tout est noir et sombre à l’intérieur de nous… cela crée du mal-être, un vide intérieur, des grosses, grosses questions existentielles…

Et oui, tout ça vient te péter à la g… quand tu te trouves au médian de ta vie, et tu seras alors peut-être amenée à faire des choix…

LA LETTRE C C’EST AUSSI LE DEBUT DE CHOISIR…

Choisir ta vie, choisir ta voie et te choisir aussi, te donner la 1ère place, t’écouter ou entendre les désirs qui cognent fort en toi.

C comme chemin…

Découvrir ce chemin pour aller jusqu’à toi et pour te découvrir et te révéler enfin. Goûter la saveur de tes rêves, leur donner espace et vie.

Ce choix te demandera du courage.

Mais en as-tu déjà manqué dans ta vie ?

Regarde tout ce que tu as fait jusqu’à présent, les défis que tu as relevés, à la force de ton… courage justement !

Tout cela viendra depuis ton Coeur. Cela fait des années qu’il te supplie de l’écouter, toi qui as toujours laissé le mental te gouverner et t’imposer sa loi.

Et bien sûr qu’il y aura des conséquences à tout cela.

Tu risques d’être profondément heureuse… oui, je sais, ça peut faire peur.

Il y a un changement majeur qui peut survenir dans ta vie, il n’en tient qu’à toi.

Changement, choix, chemin, coeur, conséquences… Il te manque encore une chose : IL TE SUFFIT D’Y CROIRE ET DE CROIRE EN TOI.

QUE FAIRE ALORS ?

La persévérance, un sport de haut niveau…

La persévérance arrive après un choix, une décision ou un engagement.

Au début ça va, la motivation est là, on a des buts, une vision, de l’élan et du courage… YEP !

Puis le quotidien revient au galop… et nous rattrape ! Aïe !

Et on commence à douter, à flancher… on est comme hypnotisée par AVANT, quand c’était pas aussi difficile que maintenant…

Et puis, il y a l’entourage… qui n’aime pas nous voir changer ! Par amour, par égoïsme, pour nous protéger… par jalousie aussi ?

Pas facile tout ça… Alors on doute de soi, on se dit qu’on n’est pas capable, qu’on manque de force, de caractère… que c’est trop dur… de toute façon, c’est foutu maintenant,  » j’y arriverai pas »…

S’ engager seule sur la route du changement est héroïque, car la pression intérieure et extérieure est souvent négative.

La tendance à renoncer est là pour nous maintenir dans notre zone de confort, dans le CONNU.

Or, tu sens à l’intérieur de toi que c’ est l’inconnu qui t’attire, une envie de changement, d’ailleurs et de rêves à accomplir…

Pour cela, il te faut persévérer dans ta vision et avancer, faire un pas à la fois.

Et tu as besoin d’être encouragée sur ce chemin.

Aidée, écoutée, encouragée.

Pour que tu persévères sur ce chemin courageux et exaltant qui est celui de la découverte de TOI.

COMMENT PASSER D’UNE SITUATION INSUPPORTABLE A UN APPEL IRRESISTIBLE QUE TU SENS A L’INTERIEUR DE TOI ?

Sans te perdre ?

Sans blesser ceux que tu aimes ?

En restant qui tu es ?

Ou peut-être en découvrant ta véritable identité ?

En devenant (enfin) AUTHENTIQUE ?

En étant alignée sur tes désirs profonds (que tu ne soupçonnes pas encore…).

Comment apprendre à passer au-delà de tes peurs et de tes schémas limitants ?

Comment passer de ton rêve inaccessible à ta réalité choisie, voulue et matérialisée ? Comment devenir TOI-MÊME ? Dans ta liberté de femme ?

ET VIVRE DANS L’ABONDANCE ?

Comment passer du statut de femme à qui tout réussit à celui de créatrice inspirée désireuse de servir les autres et de contribuer à un monde meilleur ?

Waow… Vertigineux, tu ne trouves pas ? Et peut-être pas facile à faire, à vivre, à devenir.

Tu es prise dans un système qui ne te convient plus, tu en as peut-être assez de faire semblant.

Et puis, que vont penser tes amis ? Ta famille ? AS-TU PERDU LA TÊTE ? Et peut-être que tu rêves trop ?

Et comment vas-tu faire si tu ne gagnes plus d’argent?

Qu’est-ce qui t’arrive enfin ? T’as pété les plombs ou quoi ?

TU NE VAS PAS TOUT PERDRE QUAND MÊME !

Et pour faire quoi ? Pour aller où ?

Ce genre de questionnement peut durer très très longtemps… et peut être de plus en plus inconfortable…

A un point tel que tu penseras être devenue folle !

Alors que PAS DU TOUT

DES ENVIES DE PARTIR AU LOIN ?

Est-ce que tu aurais envie aujourd’hui (depuis un petit moment d’ailleurs…), de t’en aller loin, de t’exiler, de partir à l’aventure, pour souffler, te retrouver, et pourquoi pas te perdre un peu ?

As-tu l’impression d’étouffer là où tu es, de manquer d’air, d’espace, de ne plus trouver de sens à ce qui t’arrive ou à ce que tu vis ?

Te vois-tu dans tes rêves comme une aventurière, t’en aller sur le chemin, avec sac à dos et courage en bandoulière ?

Est-ce que tu te dis que ce serait forcément mieux ailleurs, plus facile, comme un nouveau départ, une nouvelle vie et si c’était possible….

Est-ce que ça t’arrive souvent de t’évader dans tes pensées, de te faire des films en technicolor, de te rêver en héroïne pour qui tout serait possible et facile ?

Est-ce que ça te démange de changer de peau, de changer d’air et ainsi devenir celle que tu rêves d’être ?

Et si tout cela était possible ?

Et s’il n’y avait pas besoin de partir au loin ?

Et si tu t’autorisais simplement à devenir la personne que tu rêves d’être ?

Si en toi sont les rêves, alors en toi sont les possibilités de les réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *