Blog

LA FEMME DE 50 ANS...

separateur

Waow…50 ans ! T’en penses quoi ? Tu ressens quoi ? 50 ans…un demi- siècle !
Impressionnant, non ?
C’est sûr qu’au siècle dernier, à 50 ans, la femme était, dans sa majorité, marquée par les années (visiblement marquée).

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, la femme de 50 ans est comme un fruit mûr.
Mûr j’ai dit, pas pourri ! Quelle est la différence entre un fruit vert et un fruit mûr ? Le fruit vert est certes ferme, mais pas encore à son meilleur.
Il est en activité intense pour se performer, et se nourrit goulûment des énergies que son environnement lui apportera.
Le fruit mûr, quant à lui, est gorgé de sucre, il a perdu en fermeté et gagné en onctuosité.

Il est promesse de suavité, il vient te susurrer un poème dans ta bouche.
Le fruit mûr est fragile, sensible à tout, il ne faut pas le brusquer.
Il nécessite d’être manipulé avec précaution.
Son enveloppe extérieure peut avoir été abîmée par des manipulations ou affres des saisons.
Mais son intérieur peut être tendre ou moelleux, adouci, offert, comme alangui et serein.

Mais qui est-elle vraiment ?

De cette femme de 50 ans, on peut dire qu’elle a vécu bien des combats. Des douleurs aussi, des souffrances dans son corps à partir du moment où sa poitrine a vu le jour… les douleurs des règles, des accouchements…et puis viennent les inconforts de la ménopause, qui se transforment aussi parfois en douleurs.

Les autres douleurs…les manques, les regrets, les non- dits, les amours qui lâchent et qui fâchent. Les douleurs pendant les rapports sexuels aussi, parfois. Les douleurs de la femme blessée, la femme humiliée, la femme battue ou violentée. Toutes ces douleurs rentrées ou exprimées, sans oublier celles de quand elle était petite fille si jamais elle avait subi, entre autres, la morsure de l’inceste. Toutes ces douleurs ont laissé chacune leur sillon dans et sur le corps de ces femmes de 50 ans.
WAOW !!!!!

DES COMBATTANTES, DES VRAIES, DES ENDURANTES EN MODE MACHINE, DES CHIANTES AUSSI, PARFOIS,
SOUVENT, TOUJOURS !

Sois chiante, femme de 50 ans ! DIS CE QUE TU AS A DIRE !

Et maintenant ?

Mais elle n’a pas que souffert, la femme de 50 ans. Si aujourd’hui elle est plutôt radieuse et rayonnante, c’est qu’elle a capitulé sur pas mal de choses dans sa vie. Marre des combats, place à un peu de sagesse, de tempérance, de laisser-aller d’amertume et d’envie.

Elle dépose les armes en vue de s’alléger (aux sens propre et figuré), pour contrebalancer les kilos pervers et sournois que la ménopause lui a offerts
Elle pose, elle lâche, elle respire…et sourit…et boit la vie à pleines gorgées ! Elle les accepte ses 50 ans, elle peut même en faire une fierté !

Pour certaines, c’est une seconde jeunesse qui arrive, différente de la première bien sûr, mais aujourd’hui, elle se sent plus forte, plus armée, elle a de l’expérience en beaucoup de choses…Alors elle l’accepte ce demi-siècle, elle en fait même son ami, son allié !
Elle se la pète grave, en fait…qui oserait lui donner tort ? (fais gaffe à toi si tu l’ouvres,tu risques bien de t’en prendre une !).

Elle s’entretient, la femme de 50 ans. Elle prend soin d’elle, fait plutôt attention à son alimentation.
Elle a pleinement conscience qu’une nuit blanche se paie maintenant très très cher …Elle apprend la modération.
Et sent bien que son corps a pris un autre rythme…oui, c’est vrai qu’elle est plus sensible à présent à son ressenti intérieur. Elle se parle, s’écoute, se cajole. Il faut dire qu’elle a du temps, les enfants ont quitté le nid ou sont totalement indépendants.

Sea, sex and sun ?…

Et sa sexualité ? Qu’est-ce qu’elle nous dit, la femme de 50 ans, sur le sujet ? Il y a à la fois des figues et du raisin… elle est partagée sur le sujet. Pour le plus grand nombre, on se lâche plus lors des ébats, et on est bien plus connectée à son propre plaisir, sa propre extase ou jouissance (pour celles qui sont tendance orgasmique).

On est à l’écoute de son corps, bien souvent on a fait la paix avec lui. On peut aussi oser, tenter, expérimenter des choses nouvelles, et ça, c’est plutôt cool ! Et puis il y a d’autres femmes qui sont tellement aux prises avec leur inconfort ménopausique qu’elles ne sont plus en capacité de ressentir le moindre plaisir.

Entre les douleurs menstruelles, les bouffées de chaleur, les sueurs, les incontinences (la peur aussi de carrément uriner en plein orgasme…), les céphalées, les changements d’humeur, la gêne de montrer des parties de son corps autrefois sensuelles et maintenant relâchées… bref, c’est soit « viens avec moi au paradis », soit « fais pas chier, bordel ! »

Situation professionnelle ?…

Côté job, elle en est où, la femme de 50 ans ? Là, il y a à boire et à manger ! On trouve de tout, tous les styles, tous les genres sont permis ! Soit elle est ok avec sa situation et roule ma poule. Soit… c’est le bronx total ! Conflit, voire déchirement intérieur, grosse grosse crise existentialiste ! (et c’est là où you can call me, ah ah !). C’est l’heure des mises au point, des mises au clair, des prises de conscience, des remords, des regrets, des appels à l’aide (c’est bien souvent à partir de cet âge que ces femmes s’ouvrent à la spiritualité). Et aussi que l‘enfant intérieur se met à toquer à la porte (tiens tiens…), et parfois très fort !

Bref, c’est une étape de vie particulière quand même la cinquantaine ! Pas anodine du tout !

Donc

Alors mesdames, je voudrais vous lancer ce message : SOYEZ VOUS-MÊMES ! Offrez-nous votre beauté, votre sensualité, votre séduction. Votre intelligence dûe par l’école de la vie.
Et votre si belle sagesse.

Je vous vois comme des déesses incarnées, des femmes de sagesse, des bontés sur jambe. Des beautés, des livres ouverts sur le monde. Des initiatrices, des inspiratrices. Vous avez porté la vie en vous , vous avez saigné tellement de fois que vous êtes toutes dignes de respect absolu.
Revendiquez votre magnificence, proclamez la au monde ! Vous êtes matriarcalement sages, alors montrez-nous aussi votre côté rebelle !

Dévorez le monde, dévorez la vie, prenez pleinement votre part de bonheur et que de vos yeux coulent des larmes de joie et d’extase à présent. Je rends hommage à votre beauté et votre sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *